Sweet Polly...

08 décembre 2004

crise de philosophie aigue...

Non j'écris pas souvent... si je continue à écrire une fois tous les trois mois c'est sur que ça va pas servir à grand chose...
Mais si je ne sais même pas ce que j'attend de ce blog, c'est sur que je ne vais pas écrire très souvent.
Faut-il commencer par lui donner de l'importance ou par savoir en quoi elle consisterait, s'il en avait... Assez compliqué, ou peut-être pas.

Si je commençais par dire ce que je pense... En admettant que j'oublie qu'en ce moment même j'ai la tête complètement vide, que mes contrariétés n'interressent personne puisqu'elles ne sont pas interressantes et que si elles l'étaient, les gens qui les liraient me verraient comme... comme quoi ? une pleurnicharde égoïste qui ne parle que d'elle ? Après tout, c'est encore mon blog jusqu'à preuve du contraire, bien que pas très utile, pour le moment...

Ma seule occupation en ce moment consiste à travailler... je conçois que passer ses journées enfermée entre son ordi et son bureau n'est pas en soi un mode de vie très sain, mais je ne fais pas que ça. J'ai juste l'impression de ne faire que ça. Je fais de l'aumônerie, participe à des actions caritatives, fais de l'escalade deux voire trois fois par semaine, et ça me plait ! enfin je crois...

Je m'embrouille dans mes pensées, met des points de suspension à chaque fin de phrase... Peut-être parce que mes idées ne sont pas très claires, que je suis un peu molle et qu'aucune de mes idées n'est abouttie... (la parole du soir "au lit" me casser en pleine reflexion essentielle à mon développement humain est vraiment inoncevable... qu'est ce que je raconte comme connerie encore)

J'ai l'impression de me mentir à moi même quand je ris durant la journée, mais j'ai l'impression que ça ne me fait pas plus de mal que ça, que ça me plais plutôt d'ailleurs. Et c'est de ça que je m'inquiète. Est-ce que je ne suis pas en train de me manquer de respect ? Mais si j'étais moi même en permanence, ça serait nettement moins amusant.

Le seul moment ou je suis vraiment moi même, c'est un jour par mois, quand j'ai le SPM (syndrome pré-menstruel), quand j'envoie chier tout le monde et que j'ai des envies de meurtres, là je me sens libre.

Sans queue ni tête, je vous l'accorde, mais s'il y a un corps, quelle importance.

Posté par polly_k à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 octobre 2004

de passage...

C'est pas grand chose ces textes... Mais ça risque de l'être encore moins si ce putain de blog continue à buguer comme ça... je reviendrai plus tard

Posté par polly_k à 19:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Mercredi 26 mai 2004

L'amitié n'est qu'illusion
Qui peut avoir la prétention
D'apprendre à sonder
Les sentiments, les pensées
Qui a pu vouloir,
Sans vraiment le pouvoir,
Répondre aux questions
Saturées d'expressions
Fausses et forcées
D'un esprit écorché.


~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~

Elle marche nonchalamment,
Un sourire béat au lèvre,
La vie passe lentement,
Les nuits tombent les jours se lèvent.

Ses propos voguent et se promènent
Personne n'écoute, personne ne voit
Une jeune fille qui rêve
Ecoutant discrètement leurs voix.

Elle donne son avis,
Se dit consciente et là
Mais est plutôt par ici
Et ses reflexions là-bas.

Posté par polly_k à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mardi 25 mai 2004

Les larmes coulent
Sans pourquoi,
Et elle se saoule
Pour oublier,
Tout faire disparaître,
T'oublier toi,
Sans vouloir laisser paraître
Son dégout non limité.

Posté par polly_k à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jeudi 20 mai 2004

In my heart livre a pain
That I couldn't explain
It's burning my spirit
And I can't forget it

I love it, I hate it, like an imposing drug

My face is now licked by black flames
They dance around of me and laugh, waving
Tunnel's end is still too far
And I'm sure to fall before

I love it, I hate it, like a funny whore

It's juste paradoxical thoughts,
Not toxical obsessions as you said...

Posté par polly_k à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mercredi 12 mai 2004

Je me suis pas calmée... Pourquoi ? Parce que au lieu de s'atténuer et de pouvoir oublier la connerie humaine un peu, et ben nan chaque jour ça se confirme être encore pire que ce que j'imaginai... Etre égoïste égocentrique et mégalo au point de fermer leur gueule à tous ceux qui nous contredisent et peuvent nous salir un peu, ça se retrouve partout... le monde est pourri jusqu'à la moëlle... t'avais raison kurt

Posté par polly_k à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mardi 11 mai 2004

je suis profondément blasée de la vie... vraiment dégoutée, ça me donne la gerbe de devoir supporter tout le monde, tout ça, de devoir me supporter moi... Mais je crois que je me ferai rien juste pour faire chier certaines personnes que ça arrangerai bien... Pourquoi j'ai donné mon adresse de blog... j'aurai mieux fait de laisser des gens totalement inconnus me supporter, lire mes conneries... Ils auraient eu de moi que ce que j'aurai bien voulu leur en dire et n'auraient pas eu de quoi faire leur putain d'hypocrites à la con comme 9 personnes sur 10 savent si bien faire sur cette terre... ya que des enculés autour de moi... les personnes que j'adore le plus sont loin, ou ne veulent rien voir... Je suis désolée si ce que je dis ici vous vexe, de toute façon je m'en fout un peu, si vous m'en parlez je m'excuserais et basta, je sais pas si ça sera sincère, peut-être que oui, peut-être que non... Ou alors je me serai calmée d'ici là, ce qui va sûrement se passer, et je me trouverai très conne mais j'effacerai pas ce que je suis en train d'écrire parce que c'est moi et que je veux pas me cacher... c'est comme de se cacher quand on est homosexuel, on renie ce qu'on est que parce que les gens sont trop cons pour accepter la différence, et que nous on a pas assez de couilles et d'égoïsme pour se rendre compte et leur dire qu'ils sont cons... Ca c'est LE premier vrai message que j'écris dans ce blog débile, avec les poèmes... le reste n'est que superflu, ça sert à faire joli, à remplire, à essayer de faire croire que je suis une personne interressante alors que ça a jamais été, ça n'est pas et ça ne sera jamais le cas...
A la rvoyure (oui c bidon comme expression mais vs avez pas encore compris que je dis cke jveu je pense cke jveu, si ça vous plait pas cassez vous)

Posté par polly_k à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mercredi 28 avril 2004

Pourquoi la vie n'est pas aussi simple qu'on le voudrait ? J'ouvre les yeux mais ne voit rien du tout... Seule une partie de moi sent les autres, elle joue le jeu, se dit lucide mais n'est que superflue... L'autre ressent, subit, observe et écoute, sans pouvoir se faire entendre...

Posté par polly_k à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mardi 27 avril 2004

La haine s'accentue,
Le temps l'aiguise,
Mais jamais ne la tue,
La bonté s'y enlise...

Il y a des choses à dire, beaucoup trop, ça veut pas sortir... je sais pas les formuler je sais pas les rendre compréhensibles ni audibles... les pensées sincères se forment et disparaissent aussitôt, sans qu'on ait eu le temps d'en faire part, mais laisse des cicatrices sans signer de quelque manière que ce soit... Jamais claires mais toujours là, elles me hantent, se rient de moi.. Est-ce l'heure tardive ou les contradictions qui rendent mon esprit brumeux et compliqué, je ne veux pas savoir, je ne veux pas connaitre, je ne veux pas comprendre, je veux juste partir loin, très loin, où le superficiel devient essentiel, où le materiel devient spirituel, où on peut toucher les sentiments, entendre les pensées, voir toujours voir sans devoir juger.

Les gens ne me connaissent pas... Ils me voient et m'entendent mais ne me regardent ni ne m'écoutent... Ils font semblant, jouent le jeu, le jeu de la vie dans lequel il n'y a pas de vainqueurs, que des perdants, croyant prendre le bon chemin mais se perdant tout du long, croyant savoir mais ignorent tout, égoistes jusqu'au bout, se vantant d'être modestes, jouant un rôle dont ils ne connaissent que le beau visage, vivant comme on leur a dit de vivre, ne posant aucune question... Les quelques rares qui s'interrogent sont éliminés prématurément et vus comme des tricheurs, qui n'ont pas laissé le maitre du jeu agir à son bon vouloir et leur imposer sa tyrannie...

Posté par polly_k à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Attention mesdames et messieurs dans un instant. Ca va commencer...

Bonjour... (ça commence bien hein ?)
J'ai d'autres blogs, d'autres pseudos, mais aucun ne me permettais d'être anonyme...
J'ai des textes, eux, anonymes, enfin pas vraiment, mais c'est... juste de moi...
J'ai des amis, enfin pour eux non plus je ne suis pas sûre... On fait avec (ou sans)
Un peu confus hein... Pour la première fois de ma vie je vais faire un blog anonyme, sans messages débiles et hypocrites, sans photo que je me sentirai obligée de mettre alors que je peux pas blairer la personne, en postant quand j'en ai envie, ou quand je sens que c'est le moment. Je vais mettre mes anciens textes, si quelqu'un me reconnait grâce à eux, tant pis.
Bizouxxx et ça fera toujours plaisir d'avoir des commentaires, même pas grand chose.

Posté par polly_k à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]